• Sensible à l'Art en général et au talent de la nature en particulier...

      S'il n'en fallait qu'un ce serait Personne.

  • .

     

     

     

    Pavot blanc 2018


    1 commentaire
  • .

    "Il est d'étranges soirs où les fleurs ont une âme"

                                                           Albert Samain

     


    3 commentaires
  • Le couché du Roi !

    Le Roi, c'est lui... Saule tortueux graffeur du ciel.

     

    Hier au soir

    Hier, le vent du soir, dont le souffle caresse,
    Nous apportait l'odeur des fleurs qui s'ouvrent tard ;
    La nuit tombait ; l'oiseau dormait dans l'ombre épaisse.
    Le printemps embaumait, moins que votre jeunesse ;
    Les astres rayonnaient, moins que votre regard.

    Moi, je parlais tout bas. C'est l'heure solennelle
    Où l'âme aime à chanter son hymne le plus doux.
    Voyant la nuit si pure et vous voyant si belle,
    J'ai dit aux astres d'or : Versez le ciel sur elle !
    Et j'ai dit à vos yeux : Versez l'amour sur nous !

     

    Victor Hugo


    5 commentaires
  • Plaisir de faire... Faire plaisir...

    Le jardin des délices...

     


    2 commentaires
  • Ils marchent tête baissée, les yeux rivés sur des écrans, la tête pleine de certitudes académiques; ils n'ont plus ou ne prenne pas le temps d'écouter, d'entendre, de lire, de dire, de voir, de sentir... alors je m'échappe vers mon indispensable...

    Légèreté!

     

    Printemps

    Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire !
    Voici le printemps ! mars, avril au doux sourire,
    Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis !
    Les peupliers, au bord des fleuves endormis,
    Se courbent mollement comme de grandes palmes ;
    L'oiseau palpite au fond des bois tièdes et calmes ;
    Il semble que tout rit, et que les arbres verts
    Sont joyeux d'être ensemble et se disent des vers.
    Le jour naît couronné d'une aube fraîche et tendre ;
    Le soir est plein d'amour ; la nuit, on croit entendre,
    A travers l'ombre immense et sous le ciel béni,
    Quelque chose d'heureux chanter dans l'infini.

    Victor Hugo


    5 commentaires